Witches Hat Assembly Of Shadows: Initiation to Witchcraft - Part I

Thursday, June 23, 2016

Initiation to Witchcraft - Part I

®Assembly Of Shadows




EN/ I am pleased to introduce you our all-new chronicle which deals with occult sciences in general. I started practicing witchcraft when I was a six-years-old little boy, in that way, after all these years I have learned many things about occultism. This first article belongs to - as I said - a new chronicle on our blog which is named The Occult Chronicles. It will deal with many topics around mysticism in its globality : unexplained things, Witchcraft and Wicca, demonology, great figures of witchcraft, historical and scientific chronicles. I hope you'll enjoy my first article, just like I enjoyed sharing some of my knowledge with you. 

To begin with, it's necessary to break some common beliefs about Witchcraft. First of all, I have to point out that there are no sub-categories of witchery. Magic is neither black nor white or green or whatever. If we had to define it by a color, it would be the grey one because the kind of magic practiced depends on the person who's practicing it. Thus, Wichcraft can be both good and bad, and it refers to the Yin and the Yang, this universal parity which teach us that good isn't always good just like evil isn't always bad. Also, Wicca (and I'm gonna write an article on that subject soon) is not only an esoteric practice, it's a religion in itself, just like Witchcraft. Let's remember that Witchcraft is the oldest religion (even if, from my point of view, this word is too pejorative), it appeared when Humanity learned to control fire. With fire, Humanity has imposed its domination over animals and plants. Fire allowed them to protect themselves from predators, to cook, to tan leather but also to discover the depths of Earth -  caves for example - where they created their first artwork and incantations. 


FR/ J’ai le plaisir de vous présenter notre nouvelle chronique traitant des sciences occultes en général. J’ai commencé à pratiquer la sorcellerie dès l’âge de 6 ans, ce qui fait que depuis toutes ces années, j’ai appris de nombreuses choses sur ce sujet. Ce premier article fait parti d’une nouvelle chronique sur le blog qui se nomme Les Chroniques Occultes (The Occult Chronicles). Cette dernière traitera de plusieurs sujet traitant du mysticisme dans sa globalité : inexpliqué, sorcellerie et Wicca, démonologie, grandes figures de la sorcellerie, chroniques historiques mais également scientifiques. J’espère ainsi que ce premier article saura vous plaire, tout comme j’ai eu plaisir à partager une partie de mon savoir avec vous.

Pour commencer, il est nécessaire de briser certaines croyances communes autour de la Sorcellerie. Tout d’abord, reprécisons qu’il n’existe pas de sous-catégorie dans la Sorcellerie, la magie n’est ni noire, ni rouge, ni verte, ni blanche. Si nous devions lui attribuer impérativement une couleur, celle-ci serait grise étant donné que le type de magie pratiqué dépend tout simplement de la personne la pratiquant. Ainsi, elle peut être bonne ou mauvaise, ce qui renvoit au Yin et au Yang, cette parité universelle qui nous enseigne que le bon n’est pas toujours bon et que le mal n’est pas toujours mauvais. De même, la Wicca (et je ferai un article dessus prochainement) n’est pas simplement une pratique ésotérique, c’est une religion à part entière, tout comme la Sorcellerie l’est. Rappelons que la Sorcellerie est la plus ancienne des religions (même si ce mot est trop péjoratif à mon sens), elle est apparue au moment même où l’Homme apprit à maîtriser le feu. Avec le feu, les Hommes ont pu imposer leur domination sur le monde animal et végétal, il leurs permettaient de se protéger des bêtes féroces, de cuisiner, de tanner mais également de découvrir les tréfonds de la terre – les grottes par exemple – où ils imposèrent leurs œuvres, mais aussi leurs premières incantations.  


Merlin advising Arthur, Gustave Doré's illustration for Idylls of the King by Lord Alfred Tennyson, 1858.


EN / Witchcraft evolved during centuries, of course, and many categories of insiders appeared through History : wizard, vizier, druid, alchemist, priest but also necromancer or technopagan (cybermancer). All these practicioners have been recognized at one time or another but they also known a serie of repressions just like in Salem or Arras (North of France). Several esoteric practices and gifts were used by those insiders such as healing, divination, clear-sightedness and telepathy. 
Nowadays, we can see a renewal of Witchcraft but the term « wizard », for example, is reduced to characters of fictions such as the wizard of J.R.R Tolkien's literature, Gandalf. Likewise, a new «wave» appeared with TV shows as Charmed or American Horror Story's third season, Coven. (even if, from my point of view, that season of American Horror Story denatures the essence of Witchcraft). In that way, esotericism became fashionable, commercial - which is paradoxal. It's the same with movies and books such as Harry Potter - as brilliant they can be. We have a lot of hoax inside the book trade, people make money thanks to Witchcraft ( just like Eric Pierre Sperandio or the Quebecor editions in general, that I really not recommend.) It's important to underline that a witch or a sorcerer have to composed their own rituals, using the virtues of plants, rocks and incense, for example.
The esoteric practice is primarily personal, hence the importance of a grimoire (also known as Book of Shadows in Wicca) in which the witch writes all her experiences, incantations, rituals and her knowledge. Equally, we must precise that if someone wants to introduce itself to mysticism, it's important to follow universals rules and laws. An insider must study during his entire life, must be curious and must learn from several fields just like biology, astronomy, geology or history. Showing wisdom is also required in order to integrate that way of life, just like recognize the presence of Deities in nature that surrounds us, to be spiritual and grateful. 

FR/ La Sorcellerie évolua avec le temps, bien évidemment, et plusieurs catégories d’initiés sont apparus à travers l’histoire : enchanteur ; vizir ; druide ; alchimiste ; prêtre mais également nécromancien ou cybermancien. L’ensemble de ces praticiens ont été reconnus à un moment ou un autre mais furent également sujet à plusieurs répressions comme à Salem ou encore à Arras (en France). Plusieurs pratiques ésotériques et dons accompagnaient ces différentes personnes – guérison, divination, clairvoyance, télépathie etc.
De nos jours, nous pouvons constater un renouveau de la sorcellerie mais le terme d’Enchanteur, par exemple, n’est réduit qu’à des personnages de fictions comme ceux de J.R.R. Tolkien avec Gandalf. Pareillement, une nouvelle vague est apparue en force de par des séries télévisées comme Charmed ou avec la troisième saison de American Horror Story : Coven (même si ce dernier dénature, selon moi, l’essence même de la Sorcellerie) jusqu’à faire de la Sorcellerie un commerce, une mode – ce qui est assez paradoxal. Il en va de même pour des films ou des livres comme Harry Potter - aussi géniaux qu'ils puissent être.Pareillement, de nos jours, nous avons beaucoup d’impostures dans la littérature, de personnes se faisant de l’argent grâce à la sorcellerie (comme Eric Pierre Sperandio ou les éditions Québecor, en général, que je déconseille fortement). Il est important de souligner qu’une sorcière ou qu’un sorcier se doit de composer ses rituels, en fonctions des propriétés de certaines plantes, encens, pierres, par exemple.
La pratique ésotérique est avant tout personnelle, d’où l’importance d’un grimoire (aussi connu sous le nom de Livre des Ombres en Wicca) dans lequel le praticien se doit de noter toutes ces expériences, ses connaissances.Il faut savoir également que pour s’initier aux sciences occultes, il est important de suivre plusieurs règles et lois universelles. De même, un initié se doit d’étudier toute sa vie, d’être curieux et de toucher à plusieurs domaines comme les sciences, la géologie ou encore l’astronomie et la biologie, entre autre. Faire preuve de sagesse est également requis pour se lancer dans ce mode de vie, tout comme reconnaître la trace des Déités dans la nature qui nous entoure, d’être spirituel et reconnaissant.  

®Assembly Of Shadows
EN/ To define the term «magic», I would like to share with you two quotes which are very accurate : 

Magic is  «....the Highest, most Absolute and most Divine knowledge of Natural Philosophy,  advanced in its works and wonderful operations by a right understanding of the inward and occult virtue of things; so that true Agents being applied to proper Patients, strange and admirable effects will thereby be produced  » Lemegeton of King Salomon (1500 CE). 

«.... the science and art of causing change to occur in conformity with Will » Aleister Crowley.

We can see through both of these definitions (but also through others definitions that we can find) that there is a convergence to a unique definition. Magic implies a spiritual exercise which has an influence on our world that science cannot explain. Regarding the rules I mentioned before, I would like to share with you some which are very fundamental, from my own vision. They come from an iconoclast figure of Witchcraft in the U.S, Julie Epona. The first is : 

- « The results are functions of intentions » : This one is, from my point of view, one of the most important. Thanks to it, I have learned a lot of things during all those years. Julie Epona understood t mean that «the most important tool of a witch is her intention», in other words that « the Will she may have to see manifests what she wants». It joins what I said on Witchcraft in general, magic is neutral and what it defines the character of Witchcraft, it's the intention of the one who practice it. Evenly, it's important to note that once our intentions are determined, we have to work to gain what we wish. We cannot just rest on occult sciences to achieve our goals. 

« Do not summon what you cannot bannish » : I draw your attention to this. Indeed, it's quite self-absorbed to think that we are the only living beings in the universe. Thus, when we want to make a ritual or if we wish to communicate with the dead, we must be very careful, it can have very bad consequences.

« As long as you don't tidy your occult instruments and the place just like it was before you begin, your ritual is not finished » : Here is a rule about practice. You always must announce the end of your ritual by a small incantation, for example, otherwise, it won't have any concrete effect. 

- Finally, this is another little rule you always must have to be sure of what you wish for. If you put a spell while doubting of your competences or of the results, it will never work. Try to think of it one day before you decide to realize your spell.

FR / Pour définir la magie, j’aimerai vous partager deux petites citations que je trouve très juste : 

La magie est « … la connaissance la plus Élevée, la plus Absolue et la plus Divine de la Philosophie Naturelle, éclairée dans ses réalisations par une juste compréhension des qualités intrinsèques et ésotériques des choses faisant que la bonne solution appliquée au bon patient permet d’atteindre des résultats inattendus et admirables » Le Lemegeton du Roi Salomon (1500 av. J-C)

 « … la science et l’art visant à provoquer des changements pour qu’il en soit fait selon sa Volonté » Aleister Crowley.

Nous voyons ainsi qu’à travers ces deux définitions (mais aussi à travers les autres définitions que nous pouvons avoir), il y a une convergence vers une unique définition. La magie implique un exercice spirituel qui possède une influence sur le monde sans que la science ne réussisse à l’expliquer. En ce qui concerne les règles dont je parlais juste avant, j’aimerai vous en partager quelques unes, fondamentales à mon sens. La première est :

 - « Les résultats sont fonction des intentions » : Cette règle est, selon moi, une des plus importantes, elle m’a permit de réaliser un très grand nombre de choses. Julie Epona entend par là que « l’outil le plus puissant d’un Magicien est son intention », autrement dit « la volonté qu’il peut avoir de voir se manifester ce qu’il désire ». Cela rejoint donc ce que j’avançais sur la Sorcellerie en général, la magie est neutre et ce qui définit le caractère de la Sorcellerie, c’est bien l’intention du praticien. Pareillement, il est important de noter qu’une fois ses intentions bien déterminées, il faut travailler derrière pour parvenir à ce que l’on souhaite. Nous ne pouvons nous reposer uniquement sur les sciences occultes pour parvenir à nos fins.

 - « N’invoquez pas ce que vous ne pouvez pas bannir » : J’attire votre attention particulière sur ce point. Effectivement, il est assez nombriliste de penser que nous sommes les seuls être de l’univers. Ainsi, quand on souhaite pratiquer un sort particulier ou si on souhaite communiquer avec les défunts, il faut veiller à faire toujours très attention, cela peut avoir des conséquences néfastes et dangereuses.

 - « Tant que vous n’avez pas rangé vos instruments et rendu au lieu son ordre premier, votre travail n’est pas achevé » : ici, c’est une règle concernant la pratique. Il est impératif de toujours annoncer la fin de son rituel sinon celui-ci n’aura aucun effet concret.

 - Pour finir et pour ne pas trop m’étendre, soyez toujours sûr de ce que vous souhaitez. Si vous réalisez un rituel en doutant de vos capacités, des résultats, celui-ci ne fonctionnera jamais. Ainsi, réfléchissez au moins 24h avant de le réaliser.



Photography belongs to :http://www.english-heritage.org.uk/

EN/ We have a serie of other rules, but I'm not going to write them word by word. An insider has to discover them through his apprenticeship. Curiosity opens the doors to many secrets and knowledge which are necessary to our own progress.  
To finish with, I would like to talk about the Law of return or the Three-fold law. When you put a spell on someone, you must protect yourself with a protection circle or by summoning the four cardinal points.  I will make a complete article about that law later. 

I hope that you loved this little introductive synthesis and thank you for your attention. Last week, for the second part of the introduction,  I will talk about those themes : the altar and the occult instruments, the magic name and also consecration and execration.

FR / Nous avons une kyrielle d’autres règles, mais mon but n’est pas de les transcrire mot pour mot. Un praticien se doit de les découvrir à travers son parcours. La curiosité ouvre la porte à bon nombre de secrets et de connaissances nécessaires à notre propre avancée. J’aimerai, pour conclure cette première partie, vous parler du triple choc en retour. Lors de la réalisation d’un sortilège, il est primordial de se protéger, soit par un cercle de protection, soit par une invocation aux points cardinaux. Il est logique de se protéger pour éviter les effets négatifs qu’un sort peut avoir sur son lanceur. 

J’espère que cette petite synthèse introductive vous aura plu et je vous remercie pour votre attention. J’aborderai, la semaine prochaine, pour la partie deux, les thématiques suivantes : l’autel et son matériel, le nom d’usage magique mais également la consécration et l’exécration du matériel.



Much love, xx 















No comments:

Post a Comment